mardi 13 octobre 2015

Les tâches les plus importantes d’un jeune pasteur. - Part I – Prêcher la Parole


« Quelles sont les tâches les plus importantes d’un jeune pasteur ? » 

On se trouve cet article dans le site Note Église Point Com, un blog de Matthieu Giralt et Stéphane Kapitaniuk.  Il y a quatre tâches essentielles pour des jeunes pasteurs.  L’article fait une liste avec des petits commentaires sur les quatre.  Je vais ajouter un peu plus des commentaires à chaque tâche listez; une tâche par « post ». 



1. Prêcher la Parole.  « La chose la plus importante que doit faire un jeune pasteur, c’est prêcher la Parole de Dieu. Tout commence ici. C’est la Parole de Dieu qui convertit les pécheurs et sanctifie les saints (1Th 1.5 ; Jn 17.17). La Parole de Dieu fait progresser en sainteté et en piété (1Th 2.13). C’est pourquoi la prédication textuelle et fidèle de la Parole de Dieu doit impérativement être la priorité d’un jeune pasteur. » 

Paul a écrit trois lettres à ses jeunes prédicateurs avec le désir de les encourager, les exhorter, et les édifier quand ils cherchent à faire le travail du Seigneur.  Une des plus grandes choses que Paul a essayé des informés c’est l’importance primordiale de la Parole de Dieu.  Il a fait beaucoup des pressions sur « la doctrine » ou l’enseignement pour des jeunes pasteurs. 

Paul a écrit en 2 Timothée 4.1-5 : «  (1)  Je t'en conjure devant Dieu et devant Jésus Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume,   (2)  prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant.   (3)  Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires,   (4)  détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.   (5)  Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l'œuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère. » 

« Je t'en conjure » - La définition biblique du mot « conjure » c’est de témoigner - sincèrement, religieusement; d’attester, affirmer solennellement, adjurer, c’est-à-dire de rendre un témoignage solennel, exhorter, confirmer une  chose par témoignage, témoigner, faire que cette chose soit acceptée.   Impliqué dans cet attestation sont trois choses; un appel à témoigner, une mise en garde de tenir compte, et une commission à accomplir. 

« Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ... »  La saine doctrine est aussi appelé « la bonne doctrine » et « sa doctrine ».  La saine doctrine est au contraire de ce qui est plus conformé à leurs souhaits et les sentiments.  Comme Jérémie 14.14 a écrit : « Et l'Éternel me dit: C'est le mensonge que prophétisent en mon nom les prophètes; Je ne les ai point envoyés, je ne leur ai point donné d'ordre, Je ne leur ai point parlé; Ce sont des visions mensongères, de vaines prédictions, Des tromperies de leur cœur, qu'ils vous prophétisent. » Et comme Ésaïe 30-9-10 a écrit : «  (9)  Car c'est un peuple rebelle, Ce sont des enfants menteurs, Des enfants qui ne veulent point écouter la loi de l'Éternel,   (10)  Qui disent aux voyants: Ne voyez pas! Et aux prophètes: Ne nous prophétisez pas des vérités, Dites-nous des choses flatteuses, Prophétisez des chimères! » 

Il y avait beaucoup des faux prophètes au temps de Jérémie.  Jérémie était l'un des rares prophètes qui n'a pas succombé à ses émotions ou les sentiments de son époque.  Il n’était pas un qui a prêché « des choses flatteuses … des chimères. » Il a prêché la Parole de Dieu, même s’il était le seul qui l’a fait.  Paul a essayé de dire aux jeunes pasteurs, Timothée et Tite, que la doctrine doit être gardé, afin que la Parole de Dieu accompli son œuvre rédemptrice.  Comme il a écrit au jeune pasteur Timothée, « Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t'écoutent. » (1 Timothée 4.16).  

« ... mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires, »  Regardez bien, « leurs propres désires », c’est-à-dire, selon les désires du cœur, qu’il y a succombé à leurs émotions ou leurs sentiments.   Dans l’époque du temps des juges, quand il n’y avait pas des dirigeants spirituels, Juges 21.25 a dit « ... Chacun faisait ce qui lui semblait bon. »  (Juges 21.25).  Il n’était pas étonnant que cette époque fût remplie des péchés, de jugement, de désespoir, de mort, exactement quand chacun faisait ce qui lui semblait bon en dehors à chercher la volonté de Dieu qu’on se trouve dans Sa Parole.  (C’est vrai qu’on se trouve de repentance, de pardonner, de délivrance par la main de Dieu au cause de Son grâce, Sa miséricorde, et Sa bonté envers Ses enfants.)  Il y a des gens qui sont disponible de prêcher des désires du cœur plus que la Parole de Dieu. 

Paul a dit au jeune pasteur qu’il « viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine » et au cause de cette chose « une foule de docteurs » arrivera  selon leurs propres désires,   (4)  détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. »    

Pasteur, prêcher la Parole!
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire