lundi 11 mars 2013

comment faire sortire de la pauvrete

mieux vaut d'apprendre aux gens a crée un emploi avant de les donner
l'argent comme le dit l'auteur.
les pauvre sauront utilise leur petites sommes pour mieux travailler.
seul la foi en Dieu,et le travail paye.

5 commentaires:

  1. Silas,

    C’est bon de trouver un travail. S’il n’y a pas des travaux dans notre pays comment on trouve un travail ?

    Pensez-vous, que vous n’avez pas un travail et il n’y a pas des emplois dans votre ville, comment cherchiez-vous l’argent pour nourrir votre famille ?

    Aussi avec des petites sommes comment utilisiez-vous ces petites sommes pour mieux travailler ?


    Charlie

    RépondreSupprimer
  2. Celui qui se trouve hors du ring prétend être meilleur boxeur. Que Dieu nous garde de la pauvreté; autrement, on se trouve au milieu d'un tourbillon qui aveugle et qui enlève toute faculté d'entreprendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Timothée,

      C’est la même prière de Salomon dans Proverbes 30.7-9 :

      « Je te demande deux choses: Ne me les refuse pas, avant que je meure! Éloigne de moi la fausseté et la parole mensongère; Ne me donne ni pauvreté, ni richesse, Accorde-moi le pain qui m'est nécessaire. De peur que, dans l'abondance, je ne te renie Et ne dise: Qui est l'Éternel? Ou que, dans la pauvreté, je ne dérobe, Et ne m'attaque au nom de mon Dieu. »


      Pourquoi nous avons la pauvreté dans le monde ? C’est-à-dire, quelle est la cause, ou des causes, de pauvreté aujourd’hui ?

      Supprimer
  3. La première question du pauvre réel ce n'est pas: que faire? Mais, quoi manger?
    Cependant, ceux qui manquent de tout ne sont pas forcément animés par un esprit de pauvreté. Ceux qui ont des superfluts et qui ne sont jamais satisfaits, qui, au lieu d'aider les plus petits, sont prêts, par avidité,à raquetter le peut que disposent les pauvres, ceux-là sont esclaves de l'esprit de pauvreté, de vrais misérables!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Timothée,

      C’est vrai que la première question du pauvre est de « quoi manger ? » Dans notre cours on a parlé du livre de Steve Corbett et Brian Fikkert, s’appelle « Quand l’Aide Blesse ! ». (Ce livre n’est pas traduire en français.) Ses auteurs ont dites que la question de pauvreté se trouve dans trois cadres ; aide humanitaire, rééducation, et développement. (N’oubliez pas que mon français manque beaucoup de connaissance. En Anglais ces trois sont ; Relief, Rehabilitation, and Development)

      Le premier, aide humanitaire englobe « quoi manger ? » Ce sont l’aide immédiate pour des pauvres de ne mourir pas au cause de famine. C’est-à-dire, aide immédiate au cause des circonstances surnaturels ; comme l’inondation, le tsunami, les guerres, etc. Des autres deux font partie de la deuxième question, « que faire ? » Si le besoin n’a pas nécessaire pour sauvés des pauvres de la morts immédiatement, on vas poser sur les deux autres cadres ; rééducation et, ou, développement.

      Aussi, quand vous dites « ceux-là sont esclaves de l’esprit de pauvreté » ce le thème de notre livre et de notre cours. Le petit livre s’appelle « COMMENT VAINCRE L’ESPRIT DE PAUVRETE. » Il faut que vous le lire, et puis, me donner votre pensées !

      Supprimer